Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La boule de fort

Elle est presque ronde et entourée de fer.

On se met en pantoufles pour jouer sur la piste.

Le sol est bombé.

On s’accroupit pour lancer la boule.

Il faut se rapprocher de la petite boule.

Lucette, Gustave, Suzanne. F, Melle Eyder, Yvonne

Voir les commentaires

Sortie au centre Diocésain de la Pommeraye

jeudi 20 juin

Dans le cadre du collectif «Loisirs inter âges , la résidence Pannetier et les partenaires associés ont organisé une sortie au centre diocésain de la Pommeraye.

Après un bon déjeuner, jeux, rires et détente étaient au programme.

Voir les commentaires

La fête de la musique 2

Le samedi 22 juin 2013, nous avons découvert la chorale africaine elong'a mulema d'Angers et l'orchestre familial de valanjou.
Ils jouaient bien. Nous avons tapé dans les mains. Il y avait de nombreux instruments.
Nous avons passé une bonne après-midi.
Melle Eyder

Voir les commentaires

La fête de la musique

Pour la fête de la musique, nous avons eu le plaisir d’avoir une chorale mixte et avons entendu des chants d’Afrique, avec un chef de chœur, un camerounais dont les parents n’étaient pas passés par Nantes. Il a été dommage que les chants nous aient été totalement inconnus et le jeune speaker de l’école était trop timide et nous n’entendions pas le titre des chansons.

Succès quand même en les écoutant.

Ce spectacle m’a donné l’impression d’une fausse évasion.

Le deuxième groupe était l’orchestre famille en musique composé d’adultes et de jeunes enfants qui ont joué des airs divers et qui ont eu le même succès que le groupe africain.

Détail, le chef de la chorale, un camerounais, ex-colonie allemande qui fut donnée à la France après la guerre 14-18, m’a confié que son père s’était engagé avec le général De Gaulles en 1942-43 et avait fait toute la guerre et son fils était très heureux de cela. Il avait une voix profonde qui m’a touchée. Il ne voulait pas prendre de micro car il trouvait que cela déformait sa voix.

Après on a partagé un goûter.

M Dominault

Voir les commentaires